Les marines des États-Unis sont heureux avec des suppresseurs et les souhaitent intégrés

Les marines des États-Unis sont heureux avec des suppresseurs et les souhaitent intégrés

  

    

 31ème MEU avec Suppresseurs "title =" 31ème MEU Avec Suppresseurs "class =" image image-_original "width =" 700 "height =" 500 "/> </div>
</div>
<p style= Juste le mois dernier, les Marines ont publié une RFI pour les suppresseurs qui peuvent être utilisés pour le M4, M4A1 et le M27 IAR, avec la possibilité d'acheter ceux-ci qui se retrouveront dans plus de cent mille boîtes qui seront délivré au Corps.

Mais il semble que, au lieu d'avoir les suppresseurs comme pièce jointe distincte pour les armes, ils peuvent simplement demander des propositions pour les fusils intégralement supprimés selon le Marine Times.

Dans leur rapport, le site d'information mentionne que dans un panel à l'exposition militaire moderne de Marine moderne Marine à Quantico qui a eu lieu la semaine dernière, le colonel Marine Colman Mike Manning, commandant des systèmes de l'élément de combat terrestre pour le Commandement des systèmes de corps de marine, ils va bientôt rédiger une demande de proposition pour l'industrie à suivre et à répondre.

Alors qu'il ne mentionnait aucune arme spécifique aux suppresseurs, ils testent déjà les suppresseurs disponibles dans le commerce. Mais s'il existe un suppresseur intégré dans l'arme, c'est-à-dire intégré au baril, mieux c'est. La raison en est qu'un suppresseur intégré ne peut pas imposer une longueur supplémentaire et peut-être un poids au fusil. La fixation d'un module suppresseur à n'importe quel fusil de nos jours ajoute évidemment la longueur et le poids à l'avant.

"Quittez le lancer sur la fin afin que maintenant nous avons un canon de 14 pouces et demi ou un canon de 16 pouces. Nous avons simplement ajouté quatre ou cinq pouces à ce baril ", a déclaré M. Manning dans le même rapport Military Times.

On ne mentionne pas non plus le nombre de suppresseurs dont ils auront besoin autrement que de dire que ce sera "à travers les forces" indiquant qu'il sera probablement dans l'ensemble, la plupart des unités de combat de l'USMC recevant les suppresseurs plutôt que juste des unités spécifiques dans le Corps.

La ​​2ème Division maritime a testé les suppresseurs lorsqu'ils ont été déployés en Norvège en mai de cette année. Ils ont testé les suppresseurs lors d'une formation en direct et d'entraînement en direct et ils ne veulent pas revenir en arrière. L'utilisation de suppresseurs présente des bénéfices évidents de la discrétion, des communications et de la coordination plus faciles, ainsi que des problèmes d'oreille moindres pour les tireurs.

Top photo: Battalion Landing Team 31ème MEU avec suppresseurs (Photo de Lance Cpl. Stormy Mendez, USMC)

    



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *